Un show à l’Américaine !

Ce weekend se déroulaient les phases finales de la saison 1 de l’Overwatch League au Barclays Center de New York. Une arène digne du show impressionnant que nous ont prodigué les joueurs. A l’issue de demi-finales très serrées opposant les Philadelphia Fusions et les New York Excelsior d’un côté, ainsi que les Los Angeles Vaillant et les London Spitfire de l’autre, ce sont finalement les franchises de Philadelphie et Londres qui se qualifient pour la grande finale.

 

Dommage pour le spectacle …

Malheureusement pour le suspens, ce fut une finale à sens unique. Les Londoniens ont remporté cette finale sur le score sans appel de 3-0. Les Fusions n’ont pas pu faire grand chose face au rouleau compresseur coréen qui compose l’équipe de Londres. On notera notamment la performance du Tank Gesture et du DPS Profit qui ont tous les deux fait extrêmement mal à l’équipe adverse.

Côté Fusion, on attendait beaucoup de la part du DPS Carpe. Mais aussi bien évidemment du français Gaël “Poko” Gouzerch ! Il fera d’ailleurs partie de l’équipe de France lors des Championnats du Monde d’Overwatch. Malgré des actions courageuses de la part du français, avec notamment deux “Poko Bomb” (terme utilisé pour qualifier les multiples kills réalisés par le français lorsqu’il utilise l’ultimate de D.Va, à savoir l’explosion de son méca), et des Carpe et EQO assez agressifs, la franchise américaine n’a rien pu faire.

Les compositions Orisa-Roadhog-Hanzo-Widowmaker étaient bien mieux maîtrisées par l’équipe adverse. Ce sont donc les London Spitfire qui remportent cette première saison de l’Overwatch League, et avec la manière !

 

La petite polémique !

Revenons cependant sur une petite controverse. Après la victoire des London Spitfire, le trophée a été remis non pas aux joueurs comme on aurait pu l’espérer. C’est au propriétaire de l’équipe qu’il a été remis. Bien évidemment, l’investissement qu’il a dû réaliser pour obtenir le slot en OWL (20 millions de dollars) plus celui pour réunir une équipe coréenne était conséquent. Mais le principe de l’esport, c’est de récompenser des sportifs. Personne n’imaginait le Président du Real Madrid soulever la coupe aux grandes oreilles avant ses joueurs. Donc pourquoi serait-ce le cas ici ?

 

En tout cas, ce fut une saison pleine de rebondissements qui s’achève en beauté en récompensant quatre équipes très méritantes et toutes sources de beau jeu. On espère que l’intersaison sera mouvementée et que les équipes reviendront encore plus fortes pour la Saison 2 !

Leave A Comment