Le phénomène Apex Legends

25 millions de joueurs uniques. C’est le cap franchi par le jeu online Apex Legends, 168 heures après son lancement. Ce nouveau battle royal est un ovni sur beaucoup d’aspects. Que ce soit en termes de communication, de gameplay et de développement futur, ce jeu mérite qu’on s’y intéresse.

Présentation du jeu

Apex Legends est un jeu free-to-play développé par Respawn Entertainment (Call of Duty, Titanfall) et édité par Electronic Arts (Star Wars Battlefront, FIFA). Il s’agit donc d’un battle royal aux allures futuristes. Les graphismes sont similaires à ceux d’un triple A, apportant une certaine dose de réalisme à l’environnement de jeu. L’une des particularités du jeu, et ce qui le rend unique au sein du paysage des BR, c’est que l’on peut choisir un personnage ! Un spécialiste, avec une capacité, un ultimate et un passif qui lui sont spécifiques. Sur le modèle de Rainbow Six Siege, les escouades pourront élaborer des stratégies en fonction de leur composition d’équipe. Autre singularité, si vous n’avez pas réussi à réanimer votre coéquipier blessé au combat, sa partie n’est pas finie pour autant. Il est possible en effet de récupérer le badge de votre camarade et de vous rendre dans une zone de réapparition (en vert sur la map), ce qui le fera revenir en jeu auprès de vous, mais sans équipement.

Une étonnante communication

Pour un jeu de cette qualité graphique, et pris en charge par de si grands noms de l’industrie, on aurait pu s’attendre à des annonces en grandes pompes, à l’E3 par exemple, des campagnes marketings, des open beta etc. Mais non. Rien. Le jeu est sorti du jour au lendemain, avec des serveurs qui fonctionnaient, et la popularité a crû naturellement. Enfin, pas complètement naturellement non plus ! En effet, un certain nombre d’opé spés ont été utilisées afin ne serait-ce que de répandre la nouvelle et faire découvrir au plus grand nombre le concept du jeu. Beaucoup d’influenceurs du milieu du streaming ont été sollicités pour l’occasion !

Et certains continuent encore de jouer au jeu tellement ce dernier est addictif. Il faut dire que le jeu est habilement construit puisqu’il reprend des codes de jeux très populaires. On y retrouve le dynamisme du gameplay des fast fps tels que Call of Duty, la stratégie de Rainbow Six Siege, l’exigence mécanique et le choix de personnage d’Overwatch pour ne citer que ces aspects.

De belles annonces

Alors que le jeu n’a pas deux semaines, il semble que les développeurs avaient en plus pris de l’avance. En effet, un système de parties ranked a d’ores et déjà été annoncé. Également, certains tournois seraient en préparation. Justement, parlons esport. La tendance dans l’industrie est au “tout-esport”, sans véritablement prendre en compte la pertinence pour un jeu de se lancer dans la compétition. Pour le coup, Apex legends apparaît comme étant parfaitement taillé pour l’esport. On le répète, il reprend les codes de beaucoup de jeux compétitifs actuels. Il les reprend peut-être même trop, au point que certains pourraient lui reprocher de ne rien apporter de nouveaux et de n’être qu’un assemblage de features, tout en souffrant la comparaison avec Fortnite, leader parmi les BR, qui innove en permanence. Cependant, les possibilités stratégiques, les exigences en termes de visée et de mécanique, en font un jeu “easy to play, hard to master”, ce qui est quasiment une condition sine qua none à la mise en place d’esport sur un jeu.

En tout cas, il est difficile de dire si le jeu va perdurer dans le paysage des BR, ou si sa chute sera aussi rapide que son ascension, mais il est certain qu’Electronic Arts réalise une entrée remarquée dans le secteur des BR. C’est le second géant de l’industrie à intégrer ce segment, après Activision avec Black Out, et il est évident qu’Apex réalise un bien meilleur départ.

 

L’application est disponible en bêta ! Alors rejoins la meute !

Leave A Comment