,

Lowelo est l’un des streamers les plus populaires en France. Il a commencé en 2014, chez Gamers Origin, et il est aujourd’hui chez ArmaTeam ! Passionné de jeux vidéo, il est surtout connu et reconnu pour sa capacité à top deck … La légende raconte même qu’en s’abonnant à sa chaîne Youtube, vous obtenez des cartes légendaires dans vos paquets de cartes Hearthstone…

 

K : Est-ce que tu pourrais te présenter pour les personnes qui ne te connaitraient pas ?

L : Alors j’ai encore ma petite voix du matin … Moi c’est Lowelo ! Omar de mon prénom. J’ai 25 ans, bientôt 26 ! Je suis dans le milieu de l’esport depuis 5 ans maintenant ! Et j’ai commencé à en vivre il y a 4 ans.

 

K : Avant d’arriver dans l’esport, quel a été ton parcours scolaire ?

L : j’ai eu un parcours assez classique ! Collège et Lycée général et j’ai fait un bac S option Science de l’Ingénieur. Après j’ai fait des études d’ingénieur à Pierre et Marie Curie. Mais j’avais pas de passion particulière. Tu sais tu as toujours tes potes qui ont une passion du genre médecin, ou pâtissier, ou chanteur ou je sais quoi. Moi je m’en fichais un peu de tout. Je faisais mes études parce qu’il fallait les faire et qu’il fallait gagner sa vie un jour ! Et quand j’ai eu l’opportunité de rentrer dans le milieu de l’esport, je l’ai saisi en parallèle de mes études. Et j’ai pas hésité une seule seconde.

 

K : Et comment un étudiant en école d’ingénieur, qui a un super parcours scolaire a eu cette opportunité ? Pourrais tu nous expliquer comment ça c’est passé ?

L : Je jouais beaucoup aux jeux vidéo ! Vraiment vraiment beaucoup ! Je jouais énormément à LoL à l’époque. mais avant j’ai joué à Dofus, Call of Duty … Je jouais plus de 10h par jour ! C’était indécent. Et ça pendant mes études ! Mais j’avais quand même des résultats corrects ! Et un jour j’ai décidé d’arrêter de jouer à LoL. Mais ce qui signifiait arrêter le jeu vidéo parce que quand tu joues autant à un jeu, bah en fait tu ne joue qu’à ça !  Mais quand j’ai arrêté, ça a été une période difficile parce que je ne faisais plus rien. J’ai passé des heures à regarder mon plafond dans ma chambre depuis mon lit. J’avais des amis et tout, ce n’est pas de souci. Mais je sais pas il manquait quelque chose.

Du coup je me suis dis que ce n’était pas la bonne solution d’arrêter comme ça du jour au lendemain. Je me suis dis “Ok je vais me mettre à un jeu qui ne prend pas trop de temps : Hearthstone.” Sauf que quand tu as mon passé de tryharder capable d’enchaîner les heures de jeu … en fait même un petit jeu de carte à la base devient le jeu auquel je joue 10h par jour ! Et c’est comme ça qu’au début je me suis positionné parmi les meilleurs joueurs français. Il n’y avait pas énormément de joueurs à l’époque donc ça a été vite. Je me suis qualifié à la BlizzCon et tout est parti de là ensuite. J’ai reçu beaucoup d’offres de structures française ou européenne. Et c’est là que j’ai rejoint GamersOrigin.

 

K : Chez GO, tu as commencé donc joueur professionnel pour après devenir de plus en plus “animateur”. Peux-tu nous raconter un peu ?

L : Lorsque nous sommes tous arrivés chez GO, nous étions pro. C’était vraiment du compétitif. Ensuite, David et Eksilax (deux youtuber belges) qui avaient une énorme TV youtube ont voulu se lancer avec des joueurs pro ! Et nos premiers pas dans le streaming sont partis de là en fait ! Mais à un moment, quand tu as le statut de joueur pro / strreamer tu dois faire un choix. Faire les deux ce n’est pas du tout évident. Et d’un point de vue économique, c’est très dur de vivre d’HS uniquement sur du tournoi. Le gros soucis que tu as avec ce jeu c’est qu’il n’est pas « sponsorisable ». C’est à dire que tu ne peux pas vendre un clavier ou une souris spécifique pour le jeu ou autre. Et ça forcément ça se répercute sur la viabilité du monde professionnel car les structures peuvent vite manquer de sponsors et donc les joueurs ne sont payés que par leurs performances en tournois…  Donc petit à petit on a dû choisir l’un ou l’autre. Et quand tu dois remplir le frigo le choix est assez vite fait. Mais ça s’est fait avec le temps. Et même en tant que streamer, on continuait de faire des tournois donc c’était le bon compromis !

Aujourd’hui avec ArmaTeam, on retrouve ce côté un peu plus compétitif car la structure nous permet de faire des tournois !

 

 

K : Pour revenir un peu sur ton arrivée chez GO en 2014, tu as tout de suite eu un contrat professionnel ?

L : Alors les contrats ont toujours existé ! C’est juste que avant c’était un peu fait à l’arrache. Maintenant c’est fait par des avocats, des gros dossiers de 15 pages. Les contrats ont juste évolué.

En plus aujourd’hui, nous sommes considérés comme des athlètes. Au même titre qu’un joueur de foot ou autre !  Donc le statut social a évolué ces dernières années. Ça n’existait pas il y a 5 ans. L’activité de streamer a aussi une valeur aujourd’hui donc c’est vraiment génial.

 

K : Tu es aujourd’hui chez ArmaTeam, comment ça se passe depuis votre arrivée avec les anciens GO ?

L : Ça se passe bien. C’est une structure qui fait du HS ! Donc c’est top ! Tu vois GO, je les adore et je les respecte pour tout ce qu’ils ont fait. Et merci encore de m’avoir donné ma chance. Mais HS a été un peu oublié et mis de côté pour le reste de la scène esport. Et on a beaucoup été dans le flou … Là on est dans une structure qui est à fond sur le jeu ! Il y a pleins d’événements, des LANs qui sont organisés ! C’est vraiment le top ! On est soutenu en interne parce que Hearthstone est au centre de l’entreprise !

 

K : Chez Arma, vous arrivez sous le statut de Joueur pro / streamer. Est-ce que tu as l’ambition de redevenir un joueur très compétitif comme à tes débuts ?

L : Parfois dans la vie tu as un sentiment de “j’ai accomplis ce que je devais accomplir”. Tu vois ce que je veux dire ? Et souvent j’y pense et tu vois je me dis “qu’est ce que je dois accomplir en tant que joueur professionnel pour être satisfait”. Et la réponse c’est la BlizzCon. Mais je l’ai déjà fait… J’ai ce sentiment d’avoir atteint la meilleur chose possible sur le compétitif. Et à partir de là je ne peux être que déçu. Je dis ça avec 0 prétention ! Mais ça m’intéresse moins d’un côté passionnel ! Ça a perdu de son intérêt au fil de l’eau. Mais je reprends la compétition mais pas au même niveau qu’avant ! C’est vraiment être bien classé dans le ladder du jeu. Faire des qualificatifs pour Vegas etc mais pas comme avant.

 

K : Si on passe un peu plus sur le jeu, qu’est-ce que tu penses de l’évolution d’Hearthstone ?

L : C’est toujours un peu difficile comme question ! Alors pour moi Blizzard a fait de grosses erreurs les dernières années. Le mode tournois qui n’est jamais sorti le fait de réduire la part d’aléatoire … Là ils commencent à en remettre sur les dernières extensions mais pendant un moment il n’y en avait presque plus ! Et toutes les cartes comme Ragnaros, Sylvanas, qui faisaient le charme du jeu ont été enlevées ! Et ça c’était pas une bonne idée ! En fait, beaucoup de gens se moquaient parce que Hearthstone c’est un jeu de cartes et “ça ne peut pas être esport”. Du coup ils ont voulu adapter ! Mais les gens qui critiquent, ils sont toujours là. Et les joueurs casu, qui eux jouaient parce que il y avait de l’aléatoire, et bien ils ont quitté le jeu.

Mais là dans les extensions qui sortent et celles qui arrivent, il y a de plus en plus d’aléatoire. Ils veulent redonner cette identité au jeu !

Mais sinon globalement le jeu est une perle. Il est très bien fait, il est très bien travaillé… Il y a un sens du détail incroyable.

 

K : Et tu as joué à d’autres jeux de carte ? Ou aucun ne t’a jamais attiré du fait que HS est un super jeu ?

L : Non pour le coup ça ne m’a jamais emballé. Artifact c’était pas top. Magic, le jeu est légendaire, mais pour les gens qui connaissent. GWENT j’ai pas du tout aimé.

Tu avais Krosmaga, qui n’était pas vraiment un jeu de carte, mais c’était pas mal. Mais c’est un jeu destiné aux fans de l’univers de Dofus. Par exemple, avant Heathstone je n’ai jamais joué à un jeu Blizzard. Je ne connaissais pas l’univers. Mais ça ne t’empêche pas d’apprécier le jeu !

 

K : J’ai vu que tu streamais aussi un peu encore sur ta chaîne perso. Tu stream pas mal de LoL en ce moment. Serait-ce le retour de Lowelo dans la faille de l’invocateur ?

L : (Rire) Oui ! J’aime bien stream sur ma chaîne perso encore car ça fait des streams en plus petit comité ! Je trouve que les webtv dans le fond dénature le streaming. On “t’oblige” à faire des horaires sur tel ou tel jeu. Le stream normalement c’est j’aime un jeu, et je veux partager ma passion pour ce jeu quand j’y joue. C’est quelque chose que tu ne prévois pas forcément. Les Webtv ont te dit tu viens à telle heure, tu animes une communauté qui n’est pas forcément la tienne aussi ! C’est une obligation et c’est ton métier ! Donc c’est sympa de venir sur ma chaîne perso et de me poser sur un autre jeu. Et sur LoL je me suis lancé un petit challenge en plus de passer Diamant cette saison !

 

K : Si on parle un peu d’esport en général. Qu’est-ce que tu penses de l’évolution de la scène esport ? Est-ce que tu penses que ça va se calmer un peu ?

L : Pourquoi est-ce que cela se calmerait ? Tu sais, c’est des effets de mode. Il y a quelques années, les MMORPG dominaient le truc. Après tu as eu la mode des FPS. Après les MOBA sont arrivés et ont tout cassé aussi ! Et maintenant on a les battle royale. Les BR plaisent et vont rester dans le top et driver une partie de l’esport pendant quelques années encore. et quand les gens vont commencer à se lasser, un autre type de jeu naîtra. C’est une rotation en fait ! Le meilleur n’est pas derrière ni devant, il est juste là en permanence en fait. Le jeu vidéo évolue bien et est toujours innovant ! Avec la VR et toutes ces technologies, il y aura forcément de nouvelles choses à l’avenir !

 

K : J’ai vu que tu participais aussi à la ZLAN aussi ! Prêt ? qu’est ce que tu penses de l’événement ?

L : Pas du tout (rire) ! J’ai presque jamais touché aux jeux proposés ! Et Starcraft me fait peur ! Ça va pas être facile.

Mais le concept est top ! Le fait que ça soit sur plusieurs jeux c’est génial. Tu n’aurais pas une équipe vraiment au dessus ! Ça va être une bagarre entre passionnés ! En terme de passion d’esport c’est extraordinaire ! Je fais des LANs depuis 5 ans, et souvent on m’a payé tout ça. Là je dois payer mon train, amener mon PC. C’est une vraie LAN à l’ancienne et c’est génial !

 

K : Merci pour tout Lowelo ! Belle continuation à toi !

L : Merci à toi !

 

Retrouvez ici un article sur Keuhn, lui aussi streamer chez ArmaTeam ! 

L’application est disponible en bêta ! Alors rejoins la meute !

 

 

Leave A Comment