Cette semaine, nous voulions tenter quelque chose de nouveau … Et pour cela, nous ne voulions pas mettre en avant une personnalité bien connue du streaming. Nous voulions mettre en lumière un homme de l’ombre, qui oeuvre beaucoup pour l’un des plus gros streamer Français ! Romain est graphiste depuis quelques années et aujourd’hui à temps plein pour la PAB Productions. Son parcours, sa vision du métier, son rôle dans la PAB Productions… Un échange à lire sans modération !

 

 

Kyklos : Hello Romain ! Première question : pourrais-tu te présenter et nous parler un peu de ton parcours ?

Romain : Je m’appelle Romain, j’ai 22 ans et je suis graphiste pour Domingo ! Je viens de Lille, j’ai grandi et fait mes études dans cette ville… J’y suis très attaché !

J’ai fait un BAC S / AbiBac ! C’est en fait un bac franco-allemand avec des matières à passer en Allemand. Ma mère est allemande donc je suis bilingue depuis mon enfance. J’ai toujours eu des facilités au collège / lycée. J’ai eu mon bac quand même tout juste ! Je n’étais pas dans les meilleurs, mais je n’avais pas trop besoin de “forcer” pour avoir des résultats corrects.

 

Kyklos : Qu’est ce qui t’a donné envie d’être graphiste du coup ?

Romain : Mon père est architecte et je suis vraiment passionné par ça ! J’ai beaucoup voyagé avec lui. Et il m’a transmis sa passion pour l’architecture.

Après, je suis rentré en école d’Architecture à Lille. Mais ce n’était pas la meilleure idée car mon père était professeur dans cette école… J’avais une pression en permanence ! Non pas qu’il regardait tout ce que je faisais, mais je savais que je n’avais pas trop le droit à l’erreur. Ça me stressait beaucoup trop. Petit à petit je me suis détaché de cette voie. J’ai raté ma première année, que j’ai quand même retenté mais ça n’a pas duré. Pour ma deuxième première année, j’étais en appartement sur Lille. Et c’est là que tout a commencé.

Je jouais beaucoup aux jeux vidéo. Je n’aimais pas ne rien faire. Donc les jeux c’était un moyen en fait de m’occuper ! Je jouais beaucoup à Dofus et c’est là que j’ai commencé le graphisme.

 

Kyklos : Et du coup, qui ont été tes premiers clients ?

Romain : Je faisais pas mal de design de bannières de réseaux sociaux pour des personnes qui jouaient à Dofus. C’était vraiment une première approche ! J’avais appris à dessiner en école d’Architecture mais il me manquait la maîtrise des outils. En Archi’, tu fais beaucoup de choses à la main, alors qu’en infographisme, tu fais tout sur des logiciels. J’ai donc commencé Photoshop il y a trois ans, quelque chose comme ça !

 

Kyklos : Donc suite à ça tu n’as jamais été en école de graphisme ou autre ?

Romain : J’ai tenté une école de graphisme en Belgique ! Mais j’ai dû arrêter malheureusement à cause d’un souci administratif… Je ne vais pas rentrer dans les détails mais j’y suis resté 3 mois.

 

Kyklos : C’est là je suppose que tu t’es dit qu’il fallait avancer même sans avoir fait d’études ?

Romain : Exactement ! Je me suis donc retrouvé sans école et sans boulot à côté. J’étais en plus du coup retourné chez mon père. C’est là que je me suis dit qu’il fallait que je commence à bosser.

Je donnais des cours d’Allemand à des enfants, je travaillais dans un petit restaurant … J’ai fait pas mal de petits jobs comme ça ! Et en parallèle de ces petits boulots, je commençais à démarcher des clients pour justement la partie graphisme. C’est comme ça que j’ai commencé à bosser avec Alexis “Chap” Barret ! C’était vraiment mes premiers pas dans le milieu ! Mais un seul client, ça ne suffit pas pour en vivre ! J’ai donc démarché dans tous les sens ! Sur Twitch, sur les réseaux sociaux … J’étais partout ! J’allais aussi beaucoup en LAN, c’est toujours mieux de mettre un visage sur une personne plutôt qu’uniquement un pseudo et une photo de profil !

 
Kyklos : Mais le marché des graphistes doit être un peu rude ! Et tu as commencé tard à en faire !

Romain : Oui c’est vrai ! Mais j’ai réussi à sortir mon épingle du jeu ! Techniquement je ne suis pas le meilleur, mais j’ai un côté humain qui plaît ! Je suis très à l’écoute, je vais vers les gens … Et je suis très professionnel. Tous ces éléments m’ont permis de me démarquer et compenser mes lacunes !

 

Kyklos : L’humain est clairement un élément à ne pas négliger. Et la preuve, ça t’a très bien réussi ! Et suite à Chap, avec qui as-tu travaillé ?

Romain : J’ai travaillé assez rapidement avec Julien “Jbzz” Dupré ! Ça n’a pas duré très longtemps mais c’était intéressant quand même !

Ensuite, j’ai travaillé avec Sardoche ! Qui m’a apporté beaucoup de visibilité ! J’ai commencé petit à petit à augmenter un peu mes tarifs. Il m’a pas mal mis en avant. À cette époque, il y a avait la Trackmania Cup organisée par ZeratoR ! Pas mal de gros noms ont participé à cet événement : Kenny, CarlJr… Et du coup ces personnes là ont demandé à Sardoche qui était son graphiste. J’ai du coup commencé à travailler avec CarlJr. Ça m’a donné pas mal de visibilité aussi, et du coup Kenny est venu vers moi ! On a travaillé ensemble par la suite ! C’était de la petite main d’oeuvre au début, du style des miniatures YouTube. Et finalement, j’ai refait toute son identité visuelle, ses designs sur Twitch, des images pour ses réseaux sociaux … Tout ce qui touche à son identité visuelle globale ! Ça c’était milieu 2018.

Parallèlement à tout ça, j’ai bossé aussi avec un joueur qui s’appelle NokSs ! Il était streamer sur Overwatch et aujourd’hui il est sur Fortnite ! C’est un super joueur. On a travaillé ensemble, mais ce n’était pas forcément pour la visibilité mais plus pour me faire de l’expérience.  

 

Kyklos : Mais tu as vraiment accumulé les clients ! Ce n’était pas trop dur de gérer toutes ces commandes ?

Romain : Oui j’en avais vraiment beaucoup ! Mais c’est ce qui m’a permis d’en vivre aussi ! Par contre, ça te demande beaucoup de sacrifices ! J’ai eu jusqu’à 8 clients Youtuber en même temps.

Et ce qu’il faut comprendre, surtout sur YouTube, quand tu as autant de clients, tu as des vidéos qui sortent tous les jours. Donc en fait tu ne t’arrêtes jamais ! Mais c’était un sacrifice nécessaire pour arriver où j’en suis aujourd’hui !

 

Kyklos : Et qu’est-ce qui t’a vraiment fait monter et arriver chez Domingo ?

Romain : Clairement la sortie de Fortnite. Ça a été un gros tournant pour moi ! Il faut croire que ce jeu à changer plus d’une vie .. (Rire). NokSs à la sortie du jeu m’a dit qu’il voulait tout miser sur ça ! Il disait que le jeu avait du potentiel, et comme il est bon à tous les jeux, il voulait tenter cette expérience. Du coup on a retravaillé ensemble mais de manières très sérieuse ! Pas juste une commande ! À l’époque il était dans les meilleurs joueurs du monde ! Il enchaînait les records … Et il a pris énormément de visibilité. C’est un mec d’une générosité incroyable et n’a pas hésité à me mettre en avant !

Grâce à NokSs j’ai ensuite pu travailler avec Robi ! Mais là c’était différent ! Je ne faisais pas que les miniatures Youtube, je gérais complètement la chaîne. Il était très focus sur la partie stream, du coup ça le déchargeait ! J’ai fait ça pendant un peu moins d’un an. On a monté la chaîne à 300 000 abonnés ! J’ai même fait un peu de montage à la fin ! Ce qui m’a pris pas mal de temps car j’ai dû me former sur ça aussi ! Mais on a dû arrêter de bosser ensemble… car un certain Théo Kleman m’avait dans le viseur. Il suivait de loin mon travail et aimait bien ce que je faisais. Il m’a contacté pour rejoindre du coup son équipe autour de Domingo.

 

Kyklos : Rejoindre une telle équipe doit être un énorme changement pour toi qui était tout en solitaire, non ?

Romain : Oui c’est sûr ! Je suis arrivé en temps que troisième graphiste. C’était donc une vraie équipe. Et très professionnelle surtout !

J’étais là pour faire des overlays, apporter des nouvelles idées. Ma première mission ça a été pour son stream Football Manager pendant la Coupe du Monde. C’était incroyable de travailler là dessus ! On m’a fait confiance et ça m’a permis de montrer de quoi j’étais capable. J’ai quand même gardé quelques clients à côté au début !

 

Kyklos : Donc tu n’étais pas à temps plein avec eux au début ?

Romain : Non pas directement ! Mais en novembre 2018, Théo et PA m’ont proposé justement de passer à temps plein ! Ils allaient prendre des locaux sur Paris pour réunir tout le monde, et ils voulaient que je fasse partie de l’aventure ! Je suis donc depuis janvier 2019 à temps plein pour Domingo, dans les locaux à Paris ! C’est vraiment une expérience incroyable ! On essaie toujours d’innover et on fait autre chose que du gaming ! Et ça c’est vraiment quelque chose que tu ne vois pas forcément ailleurs ! Et si je dis ça, c’est parce que je n’ai pas choisi l’univers du gaming car j’étais passionné de jeux vidéo ! Je suis rentré dans cet univers car il m’a permis de me développer professionnellement.

 

Kyklos : Ok c’est super ça ! Et comment un jeune, qui adore dessiner, adore l’architecture, en vient à se dire qu’il veut faire du graphisme ? Quel a été le cheminement ?

Romain : Alors il faut savoir que je faisais du dessin réaliste. Et je n’étais pas une bête en illustration. Je n’étais pas le meilleur en créativité pure… Je travaille sur ça actuellement ! Par contre j’étais super rigoureux, que ça soit dans mon organisation ou dans mes rendus … Dans mon ordinateur tout est vraiment bien classé et trié ! Et comme je l’ai expliqué avant c’est ça qui m’a permis de réussir. Mais du coup pour répondre à la question, en fait c’est plus un ensemble de rencontres, discussions, qui m’ont fait tenter cette expérience !

 

Kyklos : Et comment tu t’es formé à l’ensemble des outils que tu utilises aujourd’hui ? Ça n’a pas dû être simple sans aucune formation.

Romain : Je ne suis pas quelqu’un qui regarde beaucoup de tutos sur YouTube. J’ai beaucoup appris par moi même, en explorant le logiciel. En plus avec Photoshop, tu as toujours plusieurs solutions pour arriver au résultat que tu veux !

Mais petite anecdote, au début je streamais quand je faisais des miniatures YouTube ! Et j’avais quelques personnes qui me suivaient ! Du coup, les gens passaient et parfois me donnaient des petits conseils ! Ça m’a aidé à progresser plus vite. Mais j’adore apprendre en appliquant. Donc je pense que c’est vraiment en faisant mon travail que j’ai appris à utiliser ces outils. Ma technique aujourd’hui est encore à travailler ! Ces logiciels existent depuis si longtemps qu’il y a énormément d’outils que je ne connais pas encore.

Un autre point qu’il faut souligner dans mon apprentissage et qui est super important, c’est la solidarité entre les graphistes du milieu. On est pas beaucoup mais on a des conversations groupées sur Twitter ou Discord sur lesquelles on se partage des petits tips ! Et ça c’est génial, parce que ça crée une dynamique de travail agréable. On ne se sent pas en concurrence.

 

Kyklos : Super intéressant ! Du coup quelles sont tes missions actuellement chez Domingo ?

Romain : Alors j’ai commencé sur de l’exécutif pur ! Toutes les miniatures de 2 de nos 3 chaînes YouTube, les visuels d’annonce, de giveaway … C’était vraiment très concret avec des missions claires ! Mais maintenant j’ai pris un peu de hauteur. On travaille avec plusieurs graphistes, et je chapote en fait un peu tout ça. Il faut savoir que nous avons 3 chaînes YouTube ! Donc du contenu à créer il y en a, et il faut faire en sorte que tout se passe bien ! Je fais encore bien sûr de l’exécutif, mais je manage aussi les autres afin que la boutique tourne bien !

 

Kyklos : Et comment tu gères cette situation ou tu passes de l’exécutant à celui qui va donner des choses à exécuter ? Ça ne te perturbe pas trop ?

Romain : J’ai tout de suite été à l’aise. Donner des directives, ça ne me dérange pas ! Ça fait partie du métier. C’est de l’humain au final et de la complémentarité au sein de l’équipe. Il faut que je sois capable d’écouter aussi ce qu’on me dit pour orienter au mieux les membres de l’équipe. C’est ça aussi qui est super dans cette équipe, c’est qu’on mise plus sur ton potentiel que sur tes compétences. Donc on va toujours faire en sorte que tu montes le plus haut possible, en te challengeant. Mais c’est toujours fait avec une bonne méthode et des éléments concrets !

 

Kyklos : Et est-ce que tu apportes aussi des idées pour les lives ?

Romain : Oui totalement ! Quand on prépare des émissions, c’est vraiment en équipe ! Donc on peut donner notre avis et c’est même primordial ! Chacun a son expertise, sa vision des choses ! Et c’est ça qui fait que nos émissions sont réussies ! Par exemple, quand on a préparé le live pour la Coupe du Monde sur Football Manager, on avait préparé énormément de petites scènes où l’on jouait avec le fond vert et qui ont créé un contenu vraiment original et unique. Dans la boîte on essaie de me dégager du temps pour justement pouvoir réfléchir à ce genre de chose et apporter des idées nouvelles !

 

Kyklos : C’est vraiment super, car ça te permet de voir énormément de choses différentes. Et c’est très professionnalisant !

Romain : Oui c’est exactement ça. C’est pour ça que je dis que le fait d’être rentré dans la PAB Prod’ m’a vraiment fait grandir. Et c’est probablement la plus belle chose qui pouvait m’arriver à mon âge !

 

Kyklos : Pour conclure, aurais-tu une petite anecdote à nous raconter ?

Romain : Oui j’en ai une sympa ! J’ai eu quelques soucis d’ordinateur portable pendant un temps et je n’avais pas forcément les moyens pour en acheter un nouveau … Du coup je bossais dans l’atelier de mon père le soir, et la nuit ! J’ai bossé de nuit pendant 3 ans … J’ai dû donc me remettre dans le rythme quand j’ai rejoint PA et Théo ! Travailler de nuit, c’était quelque chose et ça n’a pas été facile de changer de rythme et de revenir à un train de vie normal… Mais j’étais tellement motivé que j’y suis arrivé assez facilement !

 

Kyklos : Merci Romain, tu nous en as beaucoup appris sur le métier de graphiste dans le domaine du gaming. Tu es l’un des hommes de l’ombre qui aide aux succès de certains !

 

L’application est disponible en bêta ! Alors rejoins la meute ! 

Leave A Comment